D’une histoire de goût à une passion dévorante…

Il a craqué voilà maintenant un peu plus de 15 ans pour ce petit goût de terroir du miel récolté dans sa région, depuis il est devenu accro à l’apiculture.

Avec plusieurs ruchers situés au Nord Loire de Nantes autours de Treillières, Carquefou, Orvault…Xavier pratique l’apiculture en symbiose avec les abeilles.

De disciple à animateur puis formateur, Xavier a transmis son goût, ses connaissances et expériences auprès de nombreux jeunes apiculteurs. Il reste d’ailleurs toujours à leur écoute en tant que référent pour le suivi sanitaire des ruches. Pour lui : « l’apiculture ne s’improvise pas et il est utile de suivre une formation : il est de notre devoir d’apiculteur de protéger les abeilles ! ». L’apiculture a du évoluer ses dernières années du fait de l’environnement. Et d’une ruche presque autonome il y a plus de 10 ans, on est passé à une surveillance quasi constante sur l’état des réserves et les maladies à détecter. A la question de « comment il voit l’avenir », il répond : « L’avenir ? Un combat permanent pour essayer de sauver les abeilles ».

Et lorsqu’on questionne Xavier sur son goût pour l’apiculture, il répond sans hésitation : « quand on devient apiculteur, on l’est pour la vie : plus qu’une thérapie , c’est un besoin : le bourdonnement, l’odeur, l’adrénaline de savoir si elles sont en pleine forme, l’essaimage du printemps. On fait le vide dans sa tête, on est heureux et ça vaut bien une semaine de vacances. C’est l’équilibre Homme- abeille »