Tout commence par une histoire d’amitié : un copain, un jardin, une ruche, une rencontre avec les abeilles et c’est l’étincelle !

« Piqué par l’apiculture » comme il le dit si bien, depuis maintenant 10 ans, Frédéric compose avec les abeilles au rythme des saisons. D’une ruche, puis deux, trois…, c’est désormais devenu une véritable passion partagée avec de jeunes apiculteurs qu’il forme bénévolement chaque année.

Proche de la nature, il n’en est pas moins bricoleur. Dans son atelier, il réalise lui-même ses ruches (sur le modèle DADANT 10 cadres) en prenant soin de choisir des essences de bois que les abeilles affectionnent particulièrement.

Pour ses ruchers, que ce soit à Sautron, Couëron ou Malville, il choisit avec attention leur emplacement (des lieux préservés, la présence de haies vives, un écosystème favorable exempt de pesticides, un point d’eau proche…) et prend soin de semer graines de plantes mellifères telles que Phacélie et Bourrache, et même arbres à miel (appelé aussi arbre aux cent mille fleurs du nom de « Tetradium Danielli ») en prévision d’une floraison d’été.

Aux petits soins pour son cheptel, il suit ses colonies (de souche Buckfast) d’un oeil attentif. Alors lorsqu’on demande à Frédéric ce qu’est un bon apiculteur, il s’exclame : « un bon apiculteur, c’est celui qui respecte les abeilles : il faut tenir compte de leur rythme et savoir faire des compromis pour obtenir du miel, fruit d’un travail collectif ».

Et pour la petit histoire, demandez-lui comment il « a mis la reine dans sa  poche » !